//
Vous lisez ...
Sécurité

La Sécurité sous Ubuntu

Bonsoir,

Je vais essayer ici, sans prétention, avec mes connaissances et un retour d’expérience, de répondre à la question: « Faut-il un antivirus sous Ubuntu ? »

Et vous allez voir que la réponse est plus complexe qu’il n’y parait, car elle pourrait être:  » Non et oui « .
NON car:

Les systèmes d’exploitation GNU/Linux dont Ubuntu fait parti, sont en général considérés comme protégés des virus informatiques et ceci pour différentes raisons:

Les pirates informatique cherchent avant tout à nuire au plus grand nombre. Or Linux ne représente que 2% des ordinateurs personnels.

Les systèmes basés sur Gnu-Linux possèdent une gestion différente des droits sur votre ordinateur (comparé à Windows). Ils sont dit « fermés » et c’est à vous (à vos risques et périls) d’ouvrir ces droits en fonction de votre utilisation.
Petit rappel: Un virus (ou autre nuisance) est un logiciel et comme tout logiciel, pour s’installer sous Linux, il faut que vous lui en donniez l’autorisation. Ce qui n’est pas le cas pour Windows. Les virus sous Gnu-Linux ne peuvent donc pas s’installer et agir sur le système à leur guise, vous êtes le seul maître de votre machine. En plus simple vous êtes un utilisateur actif et non passif.

Les failles de sécurité sous Gnu-Linux sont de loin moins nombreuses que sous Windows. De plus, en cas de faille ou d’attaque, ce n’est pas une poignée de programmeurs qui retrousse ses manches pour corriger le problème, mais une bonne centaine de bénévoles, voire plus. La communauté Gnu-Linux est très réactive face à ces failles.

L’utilisation de dépôts de logiciels réduit de façon notable toute menace de virus, ces dépôts étant contrôlés par les «mainteneurs». qui essaient de garantir des dépôts sans virus

OUI car:

Un mythe, en matière de sécurité, laisse à croire que Gnu-Linux étant peu utilisé, il n’intéresse aucun pirate. Le nombre de programmes malicieux (incluant les virus, Trojans et autres types) sous Linux a augmenté ces dernières années, et plus particulièrement doublé en 2005, passant de 422 à 863. Source: Wikipédia

De plus, même si il est vrai que Linux ne représente que 2% des parts de marché des ordinateurs personnels, ce système est de plus en plus utilisé en serveur web et devient en l’occurrence une cible à pirater et/ou à véroler. Même si ceux-ci sont la plupart du temps gérés par des professionnels formés aux enjeux de la sécurité informatique ;

Pour en revenir aux droits d’accés et permissions: ATTENTION : dans les archives compressées (du type .tar.gz, .tar.bz2, etc.) les fichiers conservent les droits qu’ils avaient au moment de l’archivage. Ainsi, vous pouvez très bien tomber sur un fichier exécutable après son désarchivage. Évidemment, la nécessité de donner un mot de passe administrateur constitue une seconde protection, mais restez méfiants quand de tels fichiers archives vous sont communiqués par des tiers inconnus. Donc je réflêchis … puis je clique et pas l’inverse.

Même si un fichier infecté a peu de chance de corrompre votre système, n’oubliez pas que vous échangez avec vos contacts, qui eux sont, dans la majorité des cas, sous Windows. Il peut -être intéressant d’avoir un antivirus pour limiter cette propagation.

Alors que faire sous Ubuntu ?

Si un antivirus n’est pas franchement utile sur un ordinateur personnel, il peut trouver son utilité sur un serveur ou un réseau domestique ‒ par exemple un serveur mail connecté à des clients Windows : car si le serveur en question n’est pas lui-même en danger, l’anti-virus peut éviter des propagations et ainsi protéger les clients Windows. On peut alors utiliser un antivirus opensource comme ClamAV ou bien des produits commerciaux proposés par différentes sociétés éditrices d’antivirus.

Maintenant si il vous faut absolument un antivirus pour vous rassurer, regardez du coté des dépôts:
ClamAV
p3scan pour les emails.

Quelques AV prioritaires:
Kaspersky Antivirus
Eset Nod 32
BitDefender
Avast
Panda Antivirus
AVG
Antivir

Pour les plus « paranos », sachez que vous avez un pare-feu installé par défaut sur Ubuntu: UFW. Et si vous êtes sous Gnome, vous pouvez lui attribuer une interface graphique: GUFW

 

 

Siap

Discussion

3 réflexions sur “La Sécurité sous Ubuntu

  1. Très bon article.

    On pourrait rajouter que l’utilisation des ordinateurs a évolué et que le contenu d’un ordinateur se retrouve plus souvent sur des réseaux sociaux ou des services de cloud, que sur le disque dur lui-même. Ainsi, on remarque que les plus gros cas de piratage tiennent plus d’un cassage de mot de passe faible en glanant diverses informations sur le propriétaire du compte, de l’exploitation d’une faille dans le code d’une page web ou d’une attaque dos plutôt que d’une infection par un programme malicieux « à l’ancienne. »

    Qu’on utilise Ubuntu, Windows ou Mac Os, il reste une faille qu’aucun programme ou patch de sécurité ne pourra jamais corriger: l’utilisateur😉 .

    Publié par m4rckiTo | 16/09/2012, 03:45
    • Bonjour,

      Je suis pas sûr que la plupart des info perso des utilisateurs soient dans le cloud, mais il n’en reste pas moins que celles trouvées sur les réseaux sociaux valent leur pesant d’or et mettent un coup de pied au cul à la vie privée. Comme tu le fais si bien remarquer la faute en revient à l’utilisateur.

      Mais il faut admettre qu’une infection n’a pas que pour but de subtiliser des info perso, elles peuvent servir aussi à la formation d’ordinateurs zombie pour des attaques par déni de services ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_par_d%C3%A9ni_de_service ) ou autres, visionnages et/ou ouverture intempestive de pub, de sites, sans parler des redirections et j’en passe …. sans oublier les éditeurs d’anti-virus et/ou de logiciels qui ont dans la main une manne financière inépuisable. Alors je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils sont de mèche avec les créateurs de virus ou exploitant de faille, mais des questions peuvent être posées. Je me rappelle d’un célèbre AV qui avait sorti un correctif pour une infection naissant 2 jours plus tard !!!!!!!!!!!!!!!

      Alors avec Ubuntu ou le monde libre tout n’est pas rose, mais il faut reconnaître que les risques sont largement limités du coté logiciel. Tu installes ce que tu veux et seulement ce que tu as besoin. Petite comparaison ( http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2010/06/30/12/17/45-l-installation-de-logiciels-sous-windows-releve-d-une-totale-insanite ) . Reste effectivement l’utilisateur, quelque soit son OS, si il n’a pas un peu de bon sens il peut être victime de phishing ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Hame%C3%A7onnage ).

      La sécurité informatique fera encore couler beaucoup d’encre ….

      Publié par Siap | 17/09/2012, 09:42

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: La sécurité et les clés USB « trucbuntu - 08/12/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :