//
Vous lisez ...
APRIL

France Numérique 2020 : les promesses n’engagent que ceux qui les croient

Bonjour,

 

 

Le 30 novembre 2011, Éric Besson, ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, a présenté les objectifs du plan France Numérique 2020. Cinquante-sept « objectifs prioritaires » y sont listés dans un document de quatre pages. L’April ne peut que regretter, une fois de plus, l’absence d’un bilan précis du plan France Numérique 20121 avant que de nouveaux objectifs n’aient été décidés. Gageons cependant qu’avec des ambitions aussi floues, un taux de réussite élevé sera facile à atteindre.

La présentation du plan France Numérique 2020 a été l’occasion pour le ministre de se féliciter que « 95% »2 des objectifs du plan 2012 aient été atteints. Pourtant, ceux concernant directement le logiciel libre, notamment la vente liée3, n’ont pas été réalisés. Et ils sont maintenant totalement absents du nouveau plan. L’absence d’évaluation et de prise de recul sur de telles problématiques avait d’ailleurs conduit l’April à ne pas répondre à la consultation lancée par le ministre à l’automne 20114.

Ce plan n’est ni précis ni détaillé, il est donc difficile d’imaginer ce que ce France Numérique 2020 recoupera ou lancera comme actions. Mais l’absence d’enjeux essentiels comme l’open data, l’omission complète de l’industrie du logiciel, et la place prépondérante accordée aux demandes des industries musicales et cinématographiques ne peuvent qu’inquiéter l’April sur la vision du monde numérique développée par le ministre.

  • 1. Le plan France Numérique 2012, publié en 2008, présentait 154 actions dans un document de plus de quatre-vingt pages.
  • 2.http://www.zdnet.fr/actualites/plan-france-numerique-2012-2020-entre-aut…
  • 3. actions n°64 et 65 du Plan 2012
  • 4. Pour mémoire, nous avions alors annoncé que nos raisons étaient :
    – il n’y a pas eu de bilan du plan France Numérique 2012 (alors que les actions qui intéressent le logiciel libre n’ont pas été mises en place)
    – les angles de réflexions retenus ignorent assez largement nos problématiques (ou du moins, ne les abordent pas directement)
    – les pistes d’actions que nous pourrions proposer sont les mêmes que nous avions déjà proposées en 2008 pour le plan 2012. Vu que cette réponse n’a pas été prise en compte, il ne nous semble pas prioritaire de la réécrire.
    Nous continuerons bien sûr de suivre le plan France Numérique 2020 et les propositions d’Éric Besson, et interviendrons lorsque ce sera plus pertinent.
Source: APRIL

Siap

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :