//
Vous lisez ...
Internet & Liberté et autres trucs infämes

Lutte anti-terroriste … tout s’accélère … même la campagne

Salut les Trucqueurs,

Hier je vous parlais de CECI, et bien les chose s’accélère aujourd’hui.

Cette annonce n’a pas manqué de faire réagir. Reporters Sans Frontières, qui a rétrogradé la France en la plaçant dans la liste des pays sous surveillance, s’est ainsi inquiété de la manière dont une telle mesure sera appliquée. « Est-ce que cela veut dire que l’on va mettre en place en France une surveillance généralisée du web pour savoir qui a accès à quoi ? qu’est-ce qu’un site qui appelle à la violence ? » s’est demandée l’ONG.

Au lieu de s’attaquer aux internaute et à surveiller le peuple ils feraient mieux de s’en prendre aux sites eux même. A voir c’est édifiant: https://www.youtube.com/results?search_query=djihad&oq=djihad&aq=f&aqi=g2g-s4g1g-s1g1g-s1&aql=&gs_l=youtube.3..0l2j0i10l4j0j0i10j0j0i10.11506l19907l0l20941l10l10l0l0l0l0l166l1417l0j10l10l0.

Le problème est que le gouvernement veut prendre des mesures rapidement et  si possible avant le premier tour des élections présidentielles. Valérie Pécresse a indiqué que l’élaboration de la nouvelle peut se faire avant le premier tour de l’élection présidentielle, de sorte qu’elle puisse être discutée en Conseil des ministres. Problème, le texte ne pourra pas être voté par le parlement avant les prochaines élections législatives, en juin 2012, celui ci étant suspendu pour cause d’élections. Mais rien n’empêche le gouvernement de convoquer l’ensemble des parlementaires avant le 17 juin pour étudier et voter cette loi.

Ça n’a jamais été fait dans la 5ème République, mais juridiquement rien l’interdit.

Selon Nathalie Schuck, journaliste au Parisien. « L’idée de tendre un piège au Parti socialiste en convoquant le Parlement pour voter les mesures antiterroristes avant le 6 mai a été arbitrée hier à l’Élysée« .

Il s’agit d’un piège machiavélique. En poussant les parlementaires à se déterminer avant l’élection présidentielle, la droite cherche à révéler d’éventuelles dissonances au sein de l’union nationale contre le terrorisme… pour mieux pouvoir ensuite accuser la gauche d’angélisme et / ou de mollesse. Et en tirer des avantages électoraux supplémentaires. Même si les propositions de Nicolas Sarkozy sont improvisées et juridiquement contestables.

 

Soyons clair:

Qu’il faille combattre le terrorisme: OUI OUI OUI et encore OUI

Que l’on joue sur l’émotivité du peuple pour l ‘espionner sur le net NON

Que cette magouille électoraliste serve, sous prétexte de terrorisme, à empocher des voix NON

Source

Siap

 

 

 

 

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :